"La Forêt est le thérapiste, le guide ouvre les portes"

Sylvothérapie/Bain de forêt

Vous aussi, peut-être, il vous arrive de vous réjouir à la vue des couleurs automnales sur les feuillages. Vous aimez la forêt et elle vous ressource. Sans savoir exactement pourquoi, la forêt vous appelle.  Est-ce pour contempler les arbres de loin? Vous couchez-vous à leurs pieds, en portant votre regard vers le ciel et les branchages? Qu’observez-vous?

Et si vous fermez les yeux, que ressentez-vous dans ces moments proches d’eux? Un apaisement? De la peur? Un regain de vitalité? Un souvenir d’enfance vous traverse peut-être, ou bien une odeur vous rappelle quelque chose? Toutes ces émotions mélangées vous apparaîtront peut-être plus limpides grâce à un bain de forêt.

Un bain de forêt, mais qu’est-ce donc ?

 

Concrètement, un bain de forêt se déroule sur une courte distance, moins d’un kilomètre pour une durée de 3 heures en privilégiant les terrains faciles et plats. Il se pratique en groupe jusqu’à 20 personnes, suivant des invitations sensorielles (5 sens) proposées par le guide de manière à faire interagir les pratiquants avec le milieu naturel. Ces invitations ne sont vraiment pas à réaliser tels des exercices, mais bien plus à vivre comme des jeux ou des ateliers ludiques. Par exemple, s'allonger et observer le passage des nuages, écouter la forêt, explorer l'environnement avec le sens de l'odorat...

La séance se clotûre toujours par un retour progressif au lieu de RDV pour un temps dédié à l’incorporation de l’expérience vécue. 

En lâchant le mental au profit du ressenti, le bain de forêt permet peu à peu de se reconnecter à l’essentiel, à ce qui est présent.  Le guide va ainsi avoir le rôle d’un passeur, entre la Nature et les participants. 

 

Le bain de forêt ce n’est pas ?

Ce n’est pas une sortie botanique, une randonnée sportive, une méditation loufoque, un cours magistral, un pèlerinage, ou un rencard d’illuminés!

Il ne s’agit pas non plus d’enlacer les arbres, ni de rechercher les esprits des sous-bois, ou de plonger dans un conte fantastique.

Nul cahier des charges pour vivre cette marche, la forêt ne nous juge jamais. Venez comme vous avez envie d’être, le plus simple étant d’être soi-même !

Les bienfaits d’un bain de forêt ?

Du bien-être par le simple fait de ralentir. 

Une reconnexion à soi-même à travers la reconnexion avec la nature. 

Renouer avec la nature, renforcer sa confiance en soi et apprivoiser le sauvage.

Un temps pour soi-même. 

S’abandonner à l’indifférence, de l’infiniment petit jusqu’aux grandeurs inchiffrables.

Vivre le moment présent. 

Un espace ouvert au travers de cercle de parole (méthode du Council issue des peuples amérindiens) favorisant l’écoute et le langage du cœur au sein d’un groupe.

Contempler. Se reposer. S’émerveiller. Peut-être bien même se resourcer. Améliorer sa communication, partager avec les autres. Faire circuler la parole. Se relier aux autres et harmoniser ses relations.

Bénéficier de la nature, renforcer son système immunitaire tout en diminuant son stress grâce aux huiles essentielles(phytoncides), aux ions négatifs et par la chromothérapie.

Eveiller ses sens, et libérer sa créativité. Favoriser et suivre son intuition sans l’influence des autres. Se sentir libre dans une atmosphère bienveillante tout en profitant d’un bain de forêt unique et personnalisé.

Tout commence au Japon

 

La sylvothérapie, ou thérapie par la forêt, est une pratique inspirée du Japon sous le nom de Shinrin-Yoku, littéralement: Bain de forêt. 

Dans les années 1980, connaissant une forte croissance économique basée sur les nouvelles technologies, induisant une lourde charge de travail à l’intérieur des bureaux, le gouvernement japonais s’est inquiété de la détérioration de la santé de son peuple. Stress, Burn-out, dépression. Pour combattre le mal, des scientifiques ont mis en place une série de programmes de recherche. L’un d’eux posa une simple question: que se passe-t-il dans le corps humain lorsqu’il est exposé au milieu naturel, plus particulièrement aux forêts. Ces découvertes furent merveilleuses et bienvenues: les arbres sécrètent en permanence des particules, les phytoncides, pour se protéger contre les attaques de champignons, d’insectes nuisibles et de germes. Les phytoncides existent aussi dans les fruits et légumes. Appelés « arômes de la forêt », ces phytoncides, riches en huiles essentielles pénètrent facilement dans les poumons humains.

Les phytoncides,  indispensables pour les arbres, sont donc aussi bénéfiques pour les visiteurs par inhalation. Ils augmentent la sécrétion de cellules NK, autrement dites "cellules tueuses" dans le système sanguin qui attaquent alors les cellules cancérigènes.  Leurs effets sur le corps humain sont de ralentir la fréquence cardiaque, de renforcer le système immunitaire, et d’abaisser la pression artérielle. Le simple acte de respirer, de se baigner dans ces particules durant plusieurs heures, fût prouvé très bénéfique pour la santé. 

 

Au Japon, le Shinrin-Yoku est à présent un véritable art de vivre. Aujourd'hui cette pratique s’est étendue aux quatre coins du globe. 

Takaya Sylvothérapie structure ses bains de forêt à partir de l’approche de l’ANFT (Association of Nature and Forest Therapy). Cette dernière a développé le concept de Forest Therapy inspiré des Shinrin-Yoku japonais, en l’adaptant à notre culture occidentale.

Dans un bain de forêt, venez chercher ce dont vous avez besoin, sans que personne ne vous le prescrive. Que ce soit un moment de plaisir, un instant de pleine conscience, une introspection, ou une simple envie de partage, laissez votre curiosité explorer ce que la forêt vous réserve !

© 2020 - Lucas Bessy - Tous droits réservés - 05290 Puy-St-Vincent , FRANCE

  • Black Facebook Icon

 Tel.: 06 78 05 22 22  E-mail lucasbessy@orange.fr